Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 23:51

.

Un coup, c’est un coup, et un coup de marteau sur le doigt, ça fait mal. Mais il y a aussi des coups qui ne sont pas frappés, comme le coup qu’on tente, qu’on tient, le coup de bol, j’en passe et des meilleurs, car je n’ai pas la place, pour en venir au fait: il arrive que le coup ne soit plus dans le coup. Tenez, par exemple, la locution «à coups de». Citation de Georges Duhamel donnée par le Petit Robert: «Les universités se disputent le professeurs à coups de billets de banque.» Faut-il comprendre que les professeurs prennent des volées de coups de billets sur le crâne? C’est plutôt à des caresses qu’on pense. Je l’ai consolée à coups de gâteries et de gâteaux… il n’y a aucun coup qui soit donné et, du coup, «j’ai voulu l’acheter à coups de poésie, mais, comme elle résistait, je me suis résolu à l’achever à coups de fusil» n’est pas sans poser un problème de traduction. Car, l’idée de coup ayant disparu dans «à coups de», on est tout d’un coup gêné par «à coups de» fusil: n’est-ce pas plutôt «à coups de»… coups de fusil qu’il convient de dire? De même: j’ai tenté de le convaincre à coups de bonnes paroles, mais je ne l’ai persuadé finalement qu’à coups de poing — n’a-t-on pas envie de dire, comme «à coups de» bonnes paroles, «à coups de» coups de poing?

À coups de dictionnairesC’est la faute à Malebranche. De lui vient tout le mal de la disparition de l’idée de coup dans «à coups de», parce qu’il eut l’idée plaisante d’utiliser «à coups de» dans un sens figuré: «La plupart des livres, a-t-il écrit, ne sont fabriqués qu’à coups de dictionnaires.» Il a été imité, remarque Littré. Il l’a été tant et si bien que vous trouvez maintenant cette histoire de dictionnaires dans tous les dictionnaires. Académie française: «faire une version latine à coups de dictionnaires»; Petit Robert: «traduire un texte à coups de dictionnaire»... et «à coups de» signifie désormais «en recourant systématiquement à», voire tout simplement «à l’aide de». À coups de théories, à coups de stratagèmes, à coups d’hypothèses, à coups de racontars, à coups d’articles de presse… l’idée de «coup» n'est plus dans «à coups de» et, du coup, «il a été tué à coups de poing» sonne bizarrement.

Or, il n’y a rien de bizarre. Avant son emploi au sens figuré, «à coups de», c’est d’abord «avec des coups de». Traduire avec des coups de dictionnaire, non, mais assommer avec des coups de poing, oui. Il ne devrait y avoir aucun doute là-dessus. «Se sauver à coups d’aviron» (Montaigne), ce n’est pas se sauver seulement à l’aide d’avirons, mais à l’aide de coups d’aviron. Chez le même auteur: à coups de fouet, à coups d’épée, à coups de hache et de cognée, etc. Aujourd’hui, c’est pareil: «L’homme fit fuir le voleur à coups de poing et à coups de dictionnaires (il avait toute une encyclopédie sous la main).»
 
---------------------------------------------
CITATION

«Une grande couleur rouge passait sur elle selon le souffle du vent qui venait par la porte entrouverte.» (Gustave Flaubert, Madame Bovary.)

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites partenaires

Rechercher

Whos Amung Us

مقالات مختارة للكاتب من موقع الحوار المتمدن

مدونة #مالك_بارودي

Texte Libre

Translate this with Google