Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 19:38
La poésie militante est la seule qui prétend vouloir passer des messages, et tout le monde sait qu'elle a fait faillite. Alors à quoi bon s'y attacher? Je suis le fils spirituel des surréalistes, des automatistes, d'Alfred Jarry, Arthur Rimbaud, l'OULIPO, etc. C'est vrai qu'ils accordent une grande place au jeu, à la réinvention de la langue, mais ils obéissent toujours à des règles et des principes bien précises (la transcription des rêves et des hallucinations, les jeux de mots, les jeux mathématiques et logiques, etc.) mais toujours dans le respect de la langue et du lecteur. Rimbaud avait bien parlé de ce "dérèglement systématique de tous les sens", mais il n'a pas torturé la langue à ce point. Il faut un minimum de respect pour la langue, et par conséquent pour le lecteur; et ça ne se fait que quand on fait attention à l'exactitude de son texte et à la pureté de la langue employée (orthographe, grammaire, conjugaison, etc.), sauf quand c'est bien justifié et expliqué par l'auteur lui-même.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites partenaires

Rechercher

Whos Amung Us

مقالات مختارة للكاتب من موقع الحوار المتمدن

مدونة #مالك_بارودي

Texte Libre

Translate this with Google